La fève de tonka


Et si on parlait de la fève de Tonka ? C’est un produit que j’utilise beaucoup dans ma cuisine, j’adore son odeur, son parfum… 💛 Je trouve cette fève puissante, elle relève n’importe quelle crème en pâtisserie, lui donne une rondeur indescriptible, comme un goût lisse entre le caramel et la vanille en passant par une amande toréfiée, bref un chouchou dans la cuisine de Ben ! ⓛⓞⓥⓔ

J’ai réuni quelques informations sur cette fève passionnante histoire d’en savoir un peu plus et je vous les partage dans ce billet… 👇


feve-de-tonka

Credit photo : Domaine public

Origine du fruit


La fève tonka est contenue dans le fruit du teck brésilien (Dipteryx odorata), arbre qui peut atteindre jusqu’à 30 m de haut et qui peut vivre plus de 1000 ans. Un arbre calcifuge (qui ne supporte pas les sols calcaires), un arbre héliophile (qui a besoin de lumière), qui pousse sur des sols pauvres, bien drainés..

Les meilleurs rendements des fèves de tonka sont atteints sur des sols fertiles, très riches en humus.

La température optimale est de 25 °C pour un très bon rendement.

La pluviométrie annuelle optimale est d’environ 2000 mm de pluie.

Elle est originaire des Caraïbes et d’Amérique du Sud. Si elle pousse depuis le Mexique jusqu’au Brésil, c’est au Venezuela, en Guyane et au Brésil qu’on la trouve surtout.

La floraison a lieu de Mars à Mai. Les fruits mûrissent jusqu’à Juin / Juillet.

A maturité ce fruit ovale tombe à terre.

Il est alors récolté puis séché avant que soient récoltées ses graines : les fèves tonka.

Credit photo : Descourtilz, M.E., Flore médicale des Antilles, vol. 7: t. 472 (1829) [J.T. Descourtilz]


Credit photo : Domaine public

Etymologie


Le mot tonka vient du tupi (langue des Tupis de Guyane et du Brésil), où elle désigne l’arbre lui-même.

La fève tonka a pour synonymes coumarou, coumaron ou coumarine, qui désigne également une des substances principales qui la compose, la coumarine qui signe l’odeur caractéristique de l’herbe fraîchement coupée pour en faire du foin. On extrait des fèves une huile jaune orangé.

Les différentes utilisations

Alimentation, cosmétique, parfumerie...


Elle constitue un anticoagulant léger. À faible dose, elle possède des vertus médicinales, à des doses plus importantes, elle a toutefois des effets néfastes pour la santé.

Elle est : anti-spasmodique, modérateur cardiaque et respiratoire, relaxant du système nerveux sympathique, anti-stress. Anxiété, spasmes, nervosité, stress.

Utilisée en liniment contre les morsures, les contusions et les douleurs rhumatismales, et comme régulateur des fonctions organiques (anti-stress).
Respirer le parfum du fruit contribue à la relaxation. La technique la plus simple consiste à humer doucement les fragrances de la fève en la plaçant à 1 cm des narines. Vous aurez la surprise de pouvoir l’utiliser pendant des mois voire des années tant son odeur est inépuisable.

On peut aussi l’utiliser dans les pots-pourris (une poignée suffit).

Elle est utilisée dans l’alimentation (en infusion ou dans les madeleines, par exemple), la parfumerie, la cosmétique et même dans certains produits amincissants.

Autrefois, on en ajoutait au tabac à priser pour son odeur forte et caractéristique, proche de la cannelle, que certains qualifient de vanille et de foin coupé, d’autres de cousine du musc. Cette utilisation dans le tabac en France et dans l’alimentaire aux États-Unis est désormais interdite.

Ou la trouver ?


Elle est vendue dans des épiceries fines de qualité mais aussi dans des boutiques ésothériques, j’ai été supris, j’ai regardé pourquoi la fève été présente dans ce genre de boutiques et vous donne un résumé ici des utilisations possibles :

Pour favoriser la relaxation et la méditation, pour conférer une atmosphère chaleureuse et douillette à une pièce, pour créer charme et sensualité.

Modes d’emploi :

  • Fumigation sèche : on allume un charbon ardent que l’on place ensuite dans un encensoir. On dépose une quantité suffisante de plante sur le charbon.
  • Huile : pour l’obtenir, on fait macérer une plante dans de l’huile (tournesol, olive, etc.) dans un bocal en verre bien fermé pendant un certain temps. Il est possible de l’exposer au soleil, à la lune… D’autres recettes emploient du vinaigre, du vin, de l’alcool…
  • Sachet : on place à l’intérieur d’un petit bout de tissu ou de papier la plante ainsi que d’autres ingrédients selon les besoins (d’autres plantes, du sel, des pierres…).

En cuisine


La fève de Tonka est un produit économique car elle s’utilise râpé et en petite quantité, elle a assez de puissance pour ça.

Râpez là comme une noix de muscade dans vos préparations.

Vous pouvez la râpé dans une ganache chocolat, dans un caramel, dans une crème pâtissière, une crème anglaise pour en faire une crème glacée, une sauce chocolat…

Une petite note subtile qui va sublimer vos desserts, et faire la différence.

Vous pouvez également la râpé sur des meringues à la sortie du four, ou sur des madeleines, dans un nappage etc…

ATTENTION : en refroidissant, les arômes de la fève de tonka se renforcent ( confitures, ganaches… ) donc allez-y petit à petit…

Du côté du salé, vous pouvez râper un peu de fève tonka sur un foie-gras par exemple, un peu comme de la truffe ou sur un carpaccio de lotte ou de st-jacques… J’ai tenté récemment d’en râpé sur des foies de volaille sabayon madère, une tuerie !

Vous pouvez en râper un peu dans une purée, un coulis, une sauce…

Vous l’aurez compris, cette fève s’adapte sur beaucoup de mets et souvent, elle les révèle. A chaque fois, c’est une découverte différente, un produit fantastique !

Conservation


Préférez la fève tonka entière. Vous la râperez au fur et à mesure et son parfum sera préservé.

Si vous en achetez plusieurs, mettez-les dans un pot hermétique pour les stocker pour bien préserver les arômes.

Traditions


Les Indiens d’Amazonie la considèrent comme un porte-bonheur.

Quand on veut faire un voeu en Guyane, on tient une fève tonka dans la main gauche et un serpent mort dans la droite. La tradition veut qu’on jette ensuite la fève dans un cours d’eau et qu’on accroche le serpent dans les plus hautes branches d’un teck.

💬 Petite astuce pour reconnaître une fève de très bonne qualité, il doit y avoir du blanc dans les rainures des fèves. 😉 Cette astuce a été donner par @ArnaudSion sur Facebook dans un commentaire… 👍 Un expert de la tonka, habitant au brésil, revendeur et bientôt producteur de la fameuse fève. ↪️ Accédez à son site

Quelques recettes avec la fève de Tonka

cookie-noisette

Les cookies noisette tonka


Les cookies noisette tonka Aujourd’hui, je vous propose une session Cookies ! 😋 Une recette que vous pourrez réaliser simplement et en moins de 15 minutes ! Le résultat ?...

Lire la suite

mille-feuille-chocolat-praline

Le mille-feuille choco lacté praliné


Le mille-feuille choco lacté praliné, tout simplement une tuerie ! Du croustillant avec une pâte feuilletée caramélisée, du fondant avec une ganache au chocolat au lait praliné. Un coulis...

Lire la suite

amaretti-feve-de-tonka

Les Amaretti à la fève de Tonka


Une recette hyper simple d’Amaretti, facile, rapide et très bon, le pack complet !

Lire la suite

Votez pour ce billet pour bien le positionner sur Google
[ Votes : 2 - Moyenne : 5/5 ]

5 Likes - Je recommande

Partagez ce billet sur les réseaux sociaux.

Comment Booster votre Restaurant…

Booster votre développement et votre image…

Voir l’extrait